La plus grande différence qu’a fait pour moi cet accompagnement ACS ?

J’ai vu les choses de manière globale, holistique. Moi qui était uniquement focalisée sur le bégaiement, que je voyais comme problème majeur, sans me rendre compte de ce qu’il se passait autour. Mais surtout, sans me rendre compte que cela ne me définissait pas, loin de là.

Qu’est-ce que l’ approche centrée solution m’a ouvert et m’ouvre encore comme Possibles ? 

Cela m’a grandement aidé à avoir plus confiance en moi, à m’affirmer, à mettre en lumière mes qualités. Je me suis rendue compte avec fierté de tout ce dont j’avais été capable de faire jusqu’à présent dans ma vie, et ce dont je suis capable de réaliser par la suite. J’ai appris à reconnaître mes croyances limitantes, qui m’empêchaient d’avancer, et d’aller au-delà. Le meilleur reste à venir. 

Ce que je garde et  vais garder de mes séances ACS ?

J’essaye chaque jour de me parler avec bienveillance. De mettre en lumière chaque petite chose du quotidien qui m’a mise en joie, plutot que de me concentrer uniquement sur le négatif comme j’avais tendance à le faire auparavant sans m’en rendre compte.


Ce que j’aurais envie d’en dire au personne qui bégaient ?

Le bégaiement ne survient pas par hasard. Il est le reflet de ce qu’il se passe en nous, il fait partie d’un ensemble de choses sur lesquelles travailler. Certes, il est utile d’avoir une approche « technique » en orthophonie, mais le bégaiement ne reste qu’une partie visible de l’iceberg. C’est pour cela qu’il est selon moi indispensable de coupler à cette approche, un accompagnement centré solution comme la psychologie positive. Ce que fait parfaitement Caroline Haffreingue. Je suis vraiment reconnaissante d’avoir croisé son chemin. C’est une thérapeute formidable, toujours dans l’écoute et la bienveillance. Un immense merci.

Témoignage d’une patiente